Department

Cryoconservation ou congélation

La cryoconservation ou congélation

(spermatozoïdes, ovocytes, ovules ou embryons)

Le centre de fertilité Ghandi dispose d’un savoir-faire pointu de cette technique. Les embryons surnuméraires obtenus lors d’une FIV peuvent être ainsi préservés grâce à des techniques de cryoconservation. Les embryons peuvent être congelés à n’importe quel stade de leur développement (à partir du 2ème jour jusqu’au 6ème jour). Ces embryons seront transférés dans un cycle ultérieur (naturel ou après préparation de l’endomètre) sans avoir recours de nouveau à la stimulation. La  cryoconservation  peut  aussi être utile pour éviter tout risque d’hyperstimulation. Ainsi, les embryons préservés  sont  transférés une fois que les ovaires et l’endomètre ont retrouvé leur état physiologique.

Nous  réalisons avec succès la nouvelle technique de vitrification (congélation très rapide par azote liquide). Le taux des embryons qui poursuivent leur développement après congélation et décongélation s’élève à un pourcentage de 90 % et leur taux d’implantation avoisine celui des embryons frais.

Dans le cadre de la préservation et de la conservation de la fertilité, nous pouvons également préserver les gamètes masculines (spermatozoïdes retrouvés dans le sperme) ou féminines (ovocytes ou ovules), et ce par exemple avant la prise de traitement toxiques pour ces cellules  (chimiothérapie, radiothérapie…).

Il en est de même pour les gamètes masculines ou féminines, le taux de survie est très élevé.