Les diagnostics et soins

NOTRE OFFRE DE SOINS

Le diagnostic de l’infertilité

Le premier rendez-vous :

Pour le 1er rendez-vous, l’époux et l’épouse doivent  être tous les deux présents, car l’infertilité est un problème qui touche les deux partenaires. Cette visite pourrait durer de 1 à 2 heures. Lors de cette première visite, nous aurons besoin du spermogramme du mari, d’une échographie et d’un bilan hormonal. Si vous avez déjà effectué des examens ou reçu des traitements ailleurs, il sera nécessaire d’apporter une copie complète de votre dossier médical.

Pour chaque rendez-vous, nous sommes attachés à accorder tout le temps et la disponibilité nécessaires, afin de pouvoir discuter avec chaque patient des options possibles et répondre à toutes les questions.


diagnostic de l'infertilité

Les examens pour déterminer les causes de l’infertilité :

Une série d’examens sont possibles pour permettre au médecin d’établir un diagnostic. Cette étape consiste à rechercher les causes responsables d’infertilité à travers un examen des deux membres du couple. Ces analyses font partie d’un protocole qui, une fois conclu, permet au spécialiste d’orienter le diagnostic et de définir le traitement adéquat.

QUELQUES EXAMENS DE LA FEMME :

Le bilan hormonal : une analyse de sang est pratiquée pour la fonction ovarienne et de l’hypophyse. Elle doit être faite en début de cycle, idéalement entre le 3e jour et le 5éme jour du cycle menstruel.

Échographie intra-vaginale : cet examen fournit des informations précieuses sur la morphologie de l’utérus et des ovaires grâce à l’émission d’ultrasons, et permet de connaître la réponse de l’ovaire et de l’endomètre pendant le cycle ovarien.

Hystérosalpingographie : cet examen radiologique où l’on utilise un contraste (liquide) qui est injecté par le col de l’utérus et qui nous permet d’étudier la cavité utérine et la perméabilité des trompes. Une obstruction des deux trompes empêcherait le processus de fécondation naturelle. C’est un examen très important, surtout avant de réaliser des inséminations artificielles.

Biopsie de l’endomètre : elle se fait par aspiration (prélèvement) de la muqueuse de l’endomètre par le biais d’une canule introduite dans l’utérus par le canal cervical. Elle est envoyée au laboratoire et elle est étudiée pour rechercher certaines infections ou anomalies concernant l’endomètre.

QUELQUES EXAMENS DE L’HOMME :

Spermogramme (analyse du sperme) : c’est le premier examen recommandé pour sa simplicité. Le spermogramme étudie la production de spermatozoïdes dans les tubes séminifères du testicule. Lors du spermogramme, les paramètres de quantité (concentration), de qualité (mobilité, vitalité) et de morphologie sont étudiés.

Test Migration Survie : c’est une étude complémentaire du spermogramme, qui consiste à sélectionner puis “laver” le sperme de tous les fluides et substances qu’il contient, puis garder les meilleurs spermatozoïdes qui sont placés dans un milieu riche en substances nutritives. Le recompte des spermatozoïdes mobiles obtenus (TMS) permet de savoir combien d’entre eux seront utiles pour des techniques de Procréation Assistée.

Examens bactériologiques et biochimiques : examen plus approfondi (culture de sperme ou analyse de sang) pour détecter des infections et les anomalies qui altèrent la qualité du sperme.

Hormonal : détecter toute anomalie des taux hormonaux par une analyse de sang (FSH, LH, testostérone).